Atex zone

[vc_row][vc_column width= »3/4″][vc_single_image image= »8410″ img_size= »full »][vc_column_text]

ZONES ATEX

[/vc_column_text][vc_column_text]Le terme Atex (Atmosphère Explosive) est une abréviation dérivée de la directive européenne 94/9/CE concernant l’introduction sur le marché de dispositifs, de systèmes de protection mécaniques et électriques et de composants anti-explosion. Cette directive se réfère aux fabricants de produits destinés à être utilisés dans un milieu “à risque d’explosion”.

Parmi les produits concernés par Atex, rappelons :

  • Les dispositifs de commande
  • Les dispositifs de contrôle
  • Les dispositifs de régulations

Qui se trouvent à l’extérieur des milieux à risque d’explosion mais qui garantissent en même temps l’utilisation sécurisée des systèmes pour la protection contre les explosions.

Les milieux Atex sont classifiés de la manière suivante :

Matériel : gaz, vapeurs ou brouillard

  • Zone 0 : l’atmosphère explosive est constituée d’un mélange d’air et de substances inflammables, sous forme de vapeur, de gaz ou de brouillard présent en permanence.
  • Zone 1 : l’atmosphère explosive constituée d’un mélange d’air et de substances inflammables sous forme de vapeur, de gaz ou de brouillard est susceptible de se présenter occasionnellement
  • Zone 2 : l’atmosphère explosive constituée d’un mélange d’air et de substances inflammables sous forme de vapeur, de gaz ou de brouillard n’est que de courte durée

Matériel : poussières

  • Zone 20 : l’atmosphère explosive peut se présenter sous forme de nuage de poussières combustibles présent dans l’air en permanence, pendant de longues périodes ou fréquemment
  • Zone 21 : l’atmosphère explosive, sous forme de nuage de poussières combustibles, est susceptible de se présenter occasionnellement
  • Zone 22 : l’atmosphère explosive, sous forme de nuage de poussières combustibles, n’est que de courte durée

Les causes les plus fréquentes d’une explosion incluent les étincelles, la présence de flammes ou de gaz chauds, la surchauffe, l’auto-combustion des particules, les charges électrostatiques, les ondes électromagnétiques et les radiofréquences.

Les secteurs industriels concernés par l’Atex comprennent les chantiers navals, le secteur des carburants, l’électronique, le secteur agroalimentaire, le secteur chimique-pharmaceutique, celui des peintures et de la technologie laser, les polygones de tir, l’industrie des armes et le secteur cosmétique.[/vc_column_text][/vc_column][vc_column width= »1/4″][vc_widget_sidebar sidebar_id= »thefox_azienda »][/vc_column][/vc_row]

Retour haut de page